News Le Site Officiel du Conseil du Cafe-Cacao http://www.bcc.ci Wed, 20 Feb 2019 14:34:05 +0000 Joomla! 1.5 - Open Source Content Management en-gb NOTE A L'ATTENTION DES EXPORTATEURS ET TRANSFORMATEURS DE CAFE ET DE FEVES CACAO http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=903:note-a-lattention-des-exportateurs-et-transformateurs-de-cafe-et-de-feves-cacao&Itemid=18 http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=903:note-a-lattention-des-exportateurs-et-transformateurs-de-cafe-et-de-feves-cacao&Itemid=18

Note à l'attention des Exportateurs et Transformateurs de café et de Fèves cacao

 

]]>
Actualites Tue, 19 Feb 2019 17:27:40 +0000
LE CONSEIL DU CAFE-CACAO SENSIBILISE LES FORCES DE L’ORDRE ET DE SECURITE AUX FRONTIERES DU GHANA http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=902:le-conseil-du-cafe-cacao-sensibilise-les-forces-de-l’ordre-et-de-securite-aux-frontieres-du-ghana&Itemid=18 http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=902:le-conseil-du-cafe-cacao-sensibilise-les-forces-de-l’ordre-et-de-securite-aux-frontieres-du-ghana&Itemid=18

Le Conseil du Café-Cacao sensibilise les Forces de l'Ordre et de Sécurité aux Frontières du Ghana

 





Du 11 au 15 Février 2019, la Direction Générale du Conseil du Café-Cacao, à travers sa Direction chargée des Délégations Régionales et de la Commercialisation Intérieure a effectué une tournée de sensibilisation dans les localités de Bondoukou, Niablé et Aboisso.

En effet, dans le cadre des travaux de la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Ghana dans le domaine de la commercialisation du cacao, la lutte contre la fuite des produits et la sécurisation des frontières ont été évoquées lors des différentes séances de travail conjointes.

Il est ressorti ainsi des travaux entre les deux pays que les producteurs Ghanéens jouxtant la frontière ivoirienne subissaient des tracasseries des forces de défense et de sécurité ivoiriennes dans le cadre du transport de leurs productions.

Pour mieux s’imprégner de cette situation, la Direction Générale du Conseil du Café-Cacao a initié cette mission en vue de s’informer de l’état réel de la situation sur le terrain d’une part, et d’autre part, de recueillir et sensibiliser les forces de défense et de sécurité.

Monsieur COULIBALY Whatami Vamoussa, Directeur Chargé des Délégations Régionales et de la Commercialisation Intérieure, représentant Monsieur KONE Brahima Yves, Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, aux étapes de Bondoukou et de Niablé, devant le corps préfectoral et les grands commandements régionaux et départementaux des forces de défense et de sécurité a indiqué que : « l’objectif de cette mission est de faire cesser les tracasseries que subissent les producteurs de cacao du Ghana jouxtant les frontières ivoiriennes dans le cadre du transport de leurs productions. »

Aux cours des échanges entre les participants, il est à relever que l’une des causes de la fuite des produits est l’écart des prix aux producteurs entre la Côte d’Ivoire et le Ghana.

Sur ce point, Madame Carine POE, Directrice Adjointe chargée des Délégations Régionales, qui assurait la représentation de la Direction Générale du Conseil du Café-Cacao à l’étape d’Aboisso a relevé que : « étant donné que les causes réelles de la fuite du cacao ivoirien vers le Ghana sont dues à l’écart des prix aux producteurs entre la Côte d’Ivoire et le Ghana en matière de commercialisation du cacao, des réflexions sont actuellement menées par Le Conseil du Café-Cacao et le Cocoa Board afin de déterminer un prix plancher pour le bonheur et le bien-être des producteurs des deux pays.. »

 

Au terme de cette mission de sensibilisation des Forces de l’Ordre et de Sécurité aux frontières du Ghana dans le cadre de la coopération avec le Ghana en matière de commercialisation du cacao, l’on pourrait indiquer que la nécessité de la lutte contre la fuite du cacao sans entraves à la libre circulation des producteurs Ghanéens aux frontières ivoiriennes est totalement réaffirmée… 

Voir les photos



]]>
Actualites Mon, 18 Feb 2019 16:15:56 +0000
NOTE A L'ATTENTION DES ACTEURS DE LA FILIÈRE CAFÉ-CACAO http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=901:note-a-lattention-des-acteurs-de-la-filière-café-cacao&Itemid=18 http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=901:note-a-lattention-des-acteurs-de-la-filière-café-cacao&Itemid=18

Orientation pour la mise en oeuvre des projets dans le cadre de la promotion de techniques agroforestières en culture du cacao et du café

 

]]>
Actualites Fri, 15 Feb 2019 17:50:02 +0000
LE PERSONNEL DU CONSEIL DU CAFE-CACAO PRESENTE SES VŒUX 2019 AU PCA ET AU DG http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=898:le-personnel-du-conseil-du-cafe-cacao-presente-ses-vœux-2019-au-pca-et-au-dg&Itemid=18 http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=898:le-personnel-du-conseil-du-cafe-cacao-presente-ses-vœux-2019-au-pca-et-au-dg&Itemid=18

Le Personnel du Conseil du Café-Cacao présente ses Voeux 2019 au PCA et au DG

 





Comme à l’accoutumée, Le Conseil du Café-Cacao a tenu sa cérémonie de présentation de vœux à l’endroit de son Président du Conseil d’Administration et son Directeur Général, à salle des fêtes de l’immeuble de la CAISTAB, ce mercredi 06 février 2019.

Prenant la parole en premier, Mme ZREHON Hortense, Déléguée du personnel et porte-parole du personnel du Conseil du Café-Cacao, a d’abord présenté les vœux du personnel aux premiers responsables de la structure avant de les remercier pour les actions entreprises pour garantir leurs emplois et préserver l’harmonie au sein de la structure.

Profitant de l’occasion, elle a rappelé les différentes revendications sociales du personnel, parmi lesquelles on peut citer en autres le logement du personnel, le profil de carrière, etc.

Le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, M. KONE Brahima Yves, a souhaité à son tour les bons vœux au Président du Conseil d’Administration, M. Lambert Kouassi KONAN et au personnel.

Il a affirmé avoir pris bonne note des doléances du personnel et promet les analyser en relation avec le PCA.

Il a, en outre, fait le bilan de l’année écoulée et a évoqué les perspectives de la nouvelle année.

Par ailleurs, il a fait remarquer à tous le contexte difficile dans lequel il a été nommé à la tête du Conseil du Café-Cacao et a profité de l’occasion pour inviter le personnel à une conscience professionnelle.

Il a clos son propos par un lot de remerciements. Lesquels remerciements sont allés à l’endroit du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, du Premier Ministre, M. Amadou GON COULIBALY, et du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, M. Mamadou Sangafowa COULIBALY.

Quant au Président du Conseil d’Administration du Conseil du Café-Cacao, il a salué l’initiative de la mise en place prochaine de la mutuelle des agents du Conseil du Conseil du Café-Cacao et exhorté le Directeur Général à poursuivre ses efforts à l’endroit du personnel.

Notons que le côté festif de la cérémonie était l’œuvre de l’humoriste Mal Adamo.

La cérémonie a pris fin par un cocktail offert par la Direction Générale.


Voir les photos



]]>
Actualites Thu, 07 Feb 2019 14:51:33 +0000
COMMUNIQUE DE PRESSE SUR LA REQUÊTE DU SYNAP-CI http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=897:communique-de-presse-sur-la-requête-du-synap-ci&Itemid=18 http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=897:communique-de-presse-sur-la-requête-du-synap-ci&Itemid=18

Communiqué de Presse sur la Requête du SYNAP-CI



 





La campagne de commercialisation 2016-2017 a été caractérisée par une baisse significative des cours mondiaux du cacao à partir de novembre 2016.

Ce qui a entrainé de facto la chute du prix garanti aux producteurs de 1 100 FCFA/Kg au cours de la campagne principale à 700 FCFA/Kg au cours de la campagne intermédiaire 2016-2017.

Suite à cette situation préjudiciable à l’économie cacaoyère, ressentie par tous les acteurs du secteur, le Syndicat National Agricole pour le Progrès Agricole en Côte d’Ivoire (SYNAP-CI) a adressé un courrier à la Direction Générale du Conseil du Café-Cacao aux fins de réclamer « le paiement d’un prix différentiel de 400 FCFA/Kg des reports de stocks entre les campagnes principale et intermédiaire 2016-2017 ».

Le Conseil du Café-Cacao voudrait saisir cette requête du SYNAP-CI pour rappeler, aux producteurs et aux sociétés coopératives, les dispositions de l’article 22 de l’ordonnance n°2011-481 du 28 décembre 2011 fixant les règles relatives à la commercialisation du café cacao et à la régulation de la filière café cacao telle que modifiée par l’ordonnance n°2018-756 du 26 septembre 2018 :

« L’organe chargé de la régulation de la filière café-cacao et de la stabilisation des prix du café et du cacao est chargé entre autre de mettre en place un système de compensation entre prix d’achat garanti aux producteurs et le prix de vente à l’exportation du café et du cacao ».

En vertu de ces dispositions, Le Conseil du Café-Cacao a élaboré un document d’opérationnalité de la mise en œuvre des mécanismes de commercialisation intérieure et extérieure du café et du cacao.

Conformément au mécanisme sus-évoqué tel que décrit dans le document d’opérationnalité, Le Conseil du Café-Cacao réalise à la fin des campagnes principale et intermédiaire, un inventaire physique des stocks de café et de cacao détenus par les exportateurs et transformateurs.

Le processus de valorisation des stocks reports ci-dessus décrit, ne concerne que les opérations d’exportation et donc les exportateurs ainsi que les transformateurs. Il n’est pas applicable aux opérateurs du bord champ que sont les acheteurs et les sociétés coopératives.

Eu égard à ce qui précède, Le Conseil du café-cacao en appelle donc à la bonne compréhension des textes de commercialisation par tous et réitère sa disponibilité à œuvrer pour les intérêts de tous les acteurs de la filière dans les limites de ses pouvoirs réglementaires.

 

 

La Direction Générale

]]>
Actualites Thu, 31 Jan 2019 11:14:41 +0000
LE CONSEIL DU CAFE-CACAO REÇOIT UNE DELEGATION CHINOISE http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=896:le-conseil-du-cafe-cacao-reçoit-une-delegation-chinoise&Itemid=18 http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=896:le-conseil-du-cafe-cacao-reçoit-une-delegation-chinoise&Itemid=18

Délégation chinoise conduite par M. XU Xiangping, Directeur du Département de Commerce de la province de Hunan (Chine) 

 




Le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, M. KONE Brahima Yves, a reçu en audience, ce mardi 22 janvier 2019, dans la grande salle de réunion du 23ème étage de l’immeuble CAISTAB, une délégation chinoise venue de la province de Hunan (Chine), en présence des représentants du Ministère du Commerce, de l’Industrialisation et de la Promotion des PME.


Les échanges ont essentiellement porté sur la coopération dans le domaine du développement agricole notamment le café et le cacao.

M. XU Xiangping, Directeur du Département de Commerce de la province de Hunan et Chef de la délégation, a exprimé au nom de la délégation chinoise ses remerciements au Conseil du Café-Cacao, avant d’indiquer que « leur présence s’inscrit dans le cadre d’une visite de courtoisie, dont l’objectif se subdivise en trois parties, à savoir : la complémentarité de la coopération bilatérale, les perspectives de coopération brillante et la promotion et le renforcement des liens économiques ».

Il a invité la Côte d’Ivoire, en tant que pays hôte, à prendre une part active à la 1ère édition de la Foire Economique-Commerciale sino-africaine, qui se tiendra du 18 au 20 juin 2019, en Chine.

En outre, il a souhaité la présence effective du Conseil du Café-Cacao à cette foire en l’invitant à travailler dans un bref délai sur des projets dans le domaine du café et du cacao. Lesquels projets feront l’objet d’une signature de protocole d’accord, au cours de la 1ère édition de l’Exposition Commerciale ivoiro-chinoise du 18 au 20 juin à Hunan, en vue de leur financement.

Selon le Chef de la délégation, « le marché chinois est l’avenir de l’industrialisation de la filière Café-Cacao car la chine va investir 60 milliards de Dollars US pour financer la coopération économique sino-africaine dans le secteur agricole dont 5 milliards de Dollars US seront consacrés à la promotion du commerce ».

Aussi, il a livré les statistiques de consommation du café en Chine. « Le pays connaît depuis 5 ans une augmentation de 30% de la consommation du café chaque année soit 50 millions de personnes. Pour la province de Hunan, ce sont 15 millions de personnes et plus de 300 franchises des startups » indique-t-il.

Ainsi, la Chine souhaite « augmenter la consommation du café tout en changeant les habitudes des Chinois qui consomment en majorité le thé ». C’est pourquoi, elle souhaite « s’imprégner de l’actualité du marché pour procéder à la signature d’un accord avec Le Conseil du Café-Cacao sur la base de projets bien élaborés ». En effet, la Chine est « particulièrement intéressé par la transformation du cacao et du café de Côte d’Ivoire ».

Prenant la parole, le Directeur Général du Café-Cacao, M. KONE Brahima Yves, a souhaité la bienvenue à ladite délégation avant d’évoquer l’intérêt du Conseil du Café-Cacao à coopérer avec la Chine dans le domaine de l’industrialisation de la filière Café-Cacao. « Nous sommes intéressés par l’industrie des produits semi-finis, finis, et la boisson chocolatée » indique-t-il.

S’agissant des projets, le Directeur Général a promis les transmettre dans le délai prescrit et a assuré de la participation du Conseil du Café-Cacao à la Foire Economique Commerciale Sino-Africaine, qui se tiendra du 18 au 20 juin 2019.

Suite à cette rencontre, la délégation chinoise a également visité ce mercredi 23 janvier 2019, les locaux de la Générale des Produits Agricoles (GPA), entreprise spécialisée dans la transformation des produits agricoles, sise à la Zone industrielle de Yopougon à Abidjan, en vue de s’imprégner sur le processus de transformation des fèves de cacao en produits semi finis.

Voir les photos

]]>
Actualites Wed, 23 Jan 2019 16:54:01 +0000
LE CONSEIL DU CAFE-CACAO PEAUFINE SA STRATEGIE SECURITAIRE EN MILIEU RURAL A YAMOUSSOUKRO http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=895:le-conseil-du-cafe-cacao-peaufine-sa-strategie-securitaire-en-milieu-rural-a-yamoussoukro&Itemid=18 http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=895:le-conseil-du-cafe-cacao-peaufine-sa-strategie-securitaire-en-milieu-rural-a-yamoussoukro&Itemid=18

Atelier de réflexion sur le renforcement de la sécurité pendant les campagnes de commercialisation de café de de cacao

 




A l’initiative du Conseil du Café-Cacao, s’est tenu du 17 au 18 janvier 2019 à l’hôtel des Parlementaires à Yamoussoukro, l’atelier de réflexion sur le renforcement de la sécurité pendant les campagnes de commercialisation de café de de cacao.

En effet, les opérateurs de la filière café-cacao sont confrontés à plusieurs types d’agressions et vols de toute nature à chaque ouverture de campagne de commercialisation de café-cacao. Ce, malgré tous les efforts consentis par Le conseil du Café-Cacao à l’endroit des forces de défense et de sécurité en vue de renforcer leurs capacités en termes d’équipements et de réhabilitation des brigades.

Cet atelier qui a rassemblé tous les acteurs de la chaine de commercialisation de café-cacao, les autorités administratives locales, les représentants de l’Etat et les forces de l’ordre marque la volonté de ceux-ci d’éradiquer significativement l’insécurité dans toutes les zones de transaction de café et de cacao en menant des réflexions approfondies sur la question.

Il s’est articulé autour de deux communications et deux commissions de travail.

Présidant la cérémonie d’ouverture, le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, Monsieur KONE Brahima Yves, a situé les enjeux de cet atelier avant d’évoquer un bilan peu reluisant de la situation sécuritaire dans les zones de production : « le préjudice financier subit dans la filière, suite aux agressions, d’octobre à décembre 2018, s’élève à 1,200 Milliards F CFA. Le bilan humain est encore plus effroyable puisqu’on déplore huit opérateurs tués, constitués essentiellement de dirigeants de sociétés coopératives, de pisteurs ou de producteurs ».

Pourtant, « de 2012 à 2017, Le Conseil du Café-Cacao a investi 678 Millions F CFA dans le cadre du renforcement des capacités des Forces de Défense et de Sécurité », a révélé le Directeur chargé des Délégations Régionales et de la Commercialisation Intérieure du Conseil du Café-Cacao, Monsieur COULIBALY Whatami Vamoussa, au cours d’une communication en plénière.

Aux termes donc de ces deux jours de travaux, les différents acteurs ont eu à charge d’identifier les différentes formes d’insécurité auxquelles sont exposés les acteurs de la filière café-cacao et ont proposé des solutions durables à l’amélioration de la sécurité des biens et personnes dans les zones de production et de commercialisation du café et du cacao.

Ainsi, l’atelier de Yamoussoukro a été sanctionné par la présentation d’un rapport général. Lequel rapport a fait des recommandations suivantes :

  • - Introduction des moyens de paiement modernes bancaires et électroniques dans les transactions commerciales ;
  • - Vulgarisation et sensibilisation des acteurs à l’utilisation des moyens électroniques et modernes de paiement ;
  • - Renforcement du FIMR dans le reprofilage des routes et dans l’équipement des forces de l’ordre ;
  • - Actualisation du système de traçabilité des transactions commerciales ;
  • - Planification et sécurisation des opérations de livraison en zones portuaires.

Voir les photos

]]>
Actualites Tue, 22 Jan 2019 09:11:43 +0000
COMMUNIQUE DE PRESSE SUR LE PRIX MINIMUM GARANTI DU CAFE CAMPAGNE 2018-2019 http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=894:communique-de-presse-sur-le-prix-minimum-garanti-du-cafe-campagne-2018-2019&Itemid=18 http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=894:communique-de-presse-sur-le-prix-minimum-garanti-du-cafe-campagne-2018-2019&Itemid=18

Prix minimum garanti bord champ de 700 F CFA le kilogramme de Café vert décortiqué et trié.



 





Productrices et Producteurs de Café,

 

La campagne de commercialisation de Café 2018-2019 est ouverte depuis le 24 décembre 2018 avec un prix minimum garanti bord champ de 700 F CFA le kilogramme de Café vert décortiqué et trié.

Les cours mondiaux du Café ne permettaient de servir que 533 FCFA aux producteurs à l’ouverture de la campagne.

 

Mais le Gouvernement, fidèle à sa volonté d’œuvrer à l’amélioration du revenu des producteurs de café et de cacao, a consenti un effort de plus de 21 Milliards de F CFA en servant 700 F CFA aux producteurs, soit 78% du prix CAF à l’ouverture de la campagne.

 

Malgré la baisse du cours mondial actuel (800 F CFA ) qui n’aurait permis de servir que 400 F CFA aux producteurs, le Gouvernement maintient le prix garanti à 700 F CFA, soit 88% du prix actuel du marché.

Le Conseil du Café-Cacao, tout en saluant cet effort considérable du Gouvernement, invite les opérateurs au respect scrupuleux de ce prix minimum garanti et exhorte les producteurs à faire un café de bonne qualité.

 

Bonne campagne Café 2018-2019 à tous

″Le Conseil du Café-Cacao au service des producteurs″

 

 

La Direction Générale

]]>
Actualites Thu, 17 Jan 2019 13:20:24 +0000
OUVERTURE DES TRAVAUX DE L'ATELIER DE REFLEXION SUR LE RENFORCEMENT DE LA SECURITE PENDANT LES CAMPAGNES DE COMMERCIALISATION DU CAFE ET DU CACAO http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=893:ouverture-des-travaux-de-latelier-de-reflexion-sur-le-renforcement-de-la-securite-pendant-les-campagnes-de-commercialisation-du-cafe-et-du-cacao&Itemid=18 http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=893:ouverture-des-travaux-de-latelier-de-reflexion-sur-le-renforcement-de-la-securite-pendant-les-campagnes-de-commercialisation-du-cafe-et-du-cacao&Itemid=18

Ouverture des travaux de l'atelier de réflexion sur le renforcement de la sécurité pendant les campagnes de commercialisation du Café et du Cacao, ce jeudi 17 janvier 2019 à l'hôtel des parlementaires à Yamoussoukro.



 






Ouverture des travaux de l'atelier de réflexion sur le renforcement de la sécurité pendant les campagnes de commercialisation du Café et du Cacao, ce jeudi 17 janvier 2019 à l'hôtel des parlementaires à Yamoussoukro.

 

Voir les photos

]]>
Actualites Thu, 17 Jan 2019 11:10:56 +0000
ATELIER DE REFLEXION SUR LE RENFORCEMENT DE LA SECURITE PENDANT LES CAMPAGNES DE COMMERCIALISATION DU CAFE ET DU CACAO http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=892:atelier-de-reflexion-sur-le-renforcement-de-la-securite-pendant-les-campagnes-de-commercialisation-du-cafe-et-du-cacao&Itemid=18 http://www.bcc.ci/index.php?option=com_k2&view=item&id=892:atelier-de-reflexion-sur-le-renforcement-de-la-securite-pendant-les-campagnes-de-commercialisation-du-cafe-et-du-cacao&Itemid=18

Le Conseil du Café-Cacao initie du 17 au 18 janvier 2019 à Yamoussoukro, un atelier de réflexion sur le renforcement de la sécurité dans ces zones.


 





     

Pour pallier les problèmes d’insécurité récurrents dans les zones de productions de café-cacao dont sont l’objet les opérateurs économiques de la filière Café-Cacao à chaque campagne, Le Conseil du Café-Cacao initie du 17 au 18 janvier 2019 à Yamoussoukro, un atelier de réflexion sur le renforcement de la sécurité dans ces zones.


En effet, il s’agira pour Le Conseil du Café-Cacao de mener la réflexion sur le renforcement du dispositif sécuritaire face aux cas d’agressions à main armée, détournements de cargaisons de produits et escroqueries, causant parfois des pertes en vies humaines enregistrés dans ces zones.

Cet atelier aura également pour but d’identifier entre autres les différentes formes d’insécurités auxquelles sont exposés les acteurs de la filière café-cacao et proposer des solutions pour le renforcement durable du dispositif sécuritaire sur l’ensemble des zones de transaction du café et du cacao.


Prendront part à cette activité, les acteurs de la commercialisation du café et du cacao, les autorités locales de Yamoussoukro, les forces de l’ordre et les représentants de l’Etat.

Ces dispositions sont donc prises à l’effet de permettre aux opérateurs de la filière café-cacao de vaquer librement et sans crainte à leurs occupations.

 

]]>
Actualites Mon, 14 Jan 2019 14:59:21 +0000